7020-01. Appui à l'association nationale pour l'EIES ABEIE - Burundi

L’Association Burundaise pour les Etudes d’Impacts Environnementaux (ABEIE) vise à contribuer au renforcement du système d’EIES, au développement des capacités y relatifs, et à renforcer sa propre position comme centre d’expertise et partenaire du MEEATU. C’est dans ce cadre que l'ABEIE a sollicité un appui technique direct auprès de la CNEE. Un protocole de collaboration est établi à cette fin pour les années 2014-2018.  

Détails significatifs

Afin de pouvoir gérer les impacts sur l’environnement des investissements publics et privés, le Burundi a réglementé l’EIES par voie de la publication d’un Décret d’EIE du 7 Octobre 2010. Depuis cette date, beaucoup d’efforts ont été mis au peaufinage du cadre réglementaire et à la mise en application de l’outil. Néanmoins, beaucoup restent à faire. L’ABEIE vise à poursuivre sa contribution au renforcement du système d’EIES, au développement des capacités y relatifs, au renforcement de sa position comme centre d’expertise et partenaire du MEEATU.

Depuis 2008 jusqu’à la fin de 2013, la CNEE a appuyé techniquement l’ABEIE ainsi que d’autres associations nationales de la sous-région, dans le cadre du Programme d’Appui aux Associations Nationales pour l’Evaluation Environnementale en Afrique Centrale (PAANEEAC). Voir aussi: 7025-01.

Depuis la fin du programme PAANEEAC, la CNEE a continué à appuyer directement les associations nationales au Rwanda (l'APEIER) et au Burundi (l'ABEIE).

De plus, depuis 2011, pour le Burundi, la CNEE a fonctionné comme partenaire technique du Ministère de l’Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme (MEEATU) dans le but de renforcer le système d’Etudes d’Impacts Environnementaux et Sociaux (EIES). Voir aussi: 7020-02

En avril 2015, dans le but d’améliorer la qualité des rapports d’EIE au Burundi, l’ABEIE a organisé une session de formation pour les consultants en EIE au Burundi sur l’application des termes de référence standard qui ont été développés par le MEEATU. En appliquant ces TdR à leurs propres rapports d’EIE, les consultants ont analysé ce qu’ils pourraient faire différemment à l’avenir. La session a également donné lieu à des recommandations au MEEATU sur la façon d’améliorer les TdR, soit en termes de contenu, soit en termes d’instructions à l’utilisateur. La séance a été animée par Gijs Hoevenaars et Gwen van Boven de la CNEE.

De mai 2015 à ce jour, la situation politique et sécuritaire, suivi par la pandémie Covid, n’a pas permis la poursuite des activités dans le cadre de ce protocole d’accord. La NCEA suit la situation de près et a l’intention de reprendre ses activités dès que possible.

 

Parties concernées

Membres du groupe de travail


Secrétaire technique: Gwen van Boven

Plus de détails

Pays: Burundi


Mise à jour: 16 nov 2022