Nouvelles

25 januari 2019

Prof. Klaas Jan Beek (1935-2019)

klaas jan 3Nous sommes profondément attristés d'apprendre le décès, le 13 janvier, du Professeur Klaas Jan Beek, ancien Président de notre section Coopération au Développement, toujours si apprécié et passionné. Sa personnalité et ses idées continuent de trouver écho dans notre travail actuel.
Klaas Jan était impliqué, cordial, brillant et sans prétentions dans tout ce qu'il faisait, et il veillait toujours à prêter attention à autrui. C'était donc un grand plaisir de voyager avec lui, que ce soit en Bolivie, au Mozambique, au Yémen ou dans tout autre pays. Il a inspiré des gens du monde entier par son enthousiasme, sa sagesse et ses connaissances. Nous lui en sommes extrêmement reconnaissants.
Le personnel de la Commission Néerlandaise pour l'Évaluation Environnementale exprime sa profonde sympathie à la famille.

24 januari 2019

Décision de cadrage publiée pour l'EES de la zone de Sourou au Mali.

sourou maliLe comité directeur du plan de développement durable du Sourou a récemment adopté la décision de cadrage de l'EES et l'a publiée sur son nouveau site web. Pour plus d'informations sur cette EES, consultez la page du projet de la CNEE. 

 

23 januari 2019

Visite de M. Gehdu, Président de la région d'Amhara

gedu-andargachew-feb-2018Utrecht, le 23 janvier ‒ M. Gehdu, Président de la Région d'Amhara, nous a fait l'honneur de sa visite. Il était accompagné de l'attaché pour les affaires agricoles de l'ambassade des Pays-Bas en Éthiopie. En Éthiopie, les préoccupations environnementales sont, entre autres, à l'origine des conflits sociaux et du débat politique. Comment l'évaluation environnementale pourrait-elle permettre d'éviter des investissements et une planification non durables ? La discussion fructueuse pourrait aboutir à une action de suivi à Amhara dans la période à venir.

07 januari 2019

Barrage de Fomi, Guinée : effets transfrontaliers

afr-ciwa-niger-river-basin-management-project-to-sDepuis plusieurs années, la Guinée prévoit de construire un grand barrage multifonctionnel sur le Haut Niger : le barrage de Fomi. Parmi les objectifs de ce barrage, l'irrigation, l'électricité et la pêche. Plusieurs impacts, négatifs ou positifs, affecteront le Mali. Le bassin versant du Niger est géré par l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), qui regroupe neuf pays membres. Le gouvernement de Guinée a demandé à la CNEE de donner son avis sur le rapport de cadrage préalable qui fournit des directives pour le contenu de l'étude d'EIES. L'une de nos principales recommandations est « d'élaborer conjointement avec l'ABN une procédure détaillée pour la totalité du processus d'EIES, qui éclaircira et approuvera les rôles et les responsabilités des pays et autorités impliqués ». Une coopération précoce, la transparence et la participation des parties prenantes permettent d'éviter des conflits à un stade ultérieur. Vous pouvez consulter la totalité de l'avis, disponible en français et en anglais