Nouvelles

20 décembre 2016

Thèse de doctorat sur l'EIES dans les pays en développement

December 2016 - PhDLe 14 décembre, Arend Kolhoff (CNEE) a défendu sa thèse de doctorat sur les performances de l'EIES dans les pays en développement. Ses recherches ont révélé que la mesure dans laquelle l'EIES contribue à la protection environnementale s'explique en grande partie par la motivation de l'initiateur du projet ‒ et dans une moindre mesure par les acteurs du gouvernement qui y sont impliqués. Les autres acteurs, tels que les bailleurs de fonds, peuvent influencer cette motivation en soumettant le financement au respect des conditions environnementales par l'initiateur. En même temps, les organismes gouvernementaux qui ont délivré les permis de projet à partir des EIES devraient être sélectifs et concentrer leur capacité sur les projets ayant le meilleur potentiel pour contribuer à la protection de l'environnement.

Cliquer ici pour un résumé des conclusions et recommandations (en anglais).

20 décembre 2016

Une EIES pour un port en eau profonde au Bénin

December 2016 - BeninEn novembre 2016, l'Agence Béninoise pour l'Environnement a organisé une réunion interministérielle pour discuter de l'EIES qui permettrait de construire un nouveau port en eau profonde à Sèmè-Podji. Le port serait développé dans le cadre d'un partenariat public-privé de la firme Pétrolin et du ministère concerné. La CNEE a participé à la réunion comme invité indépendant pour expliquer, si nécessaire, l'examen qu'elle avait publié sur ce rapport d'EIES. Les ministères ont décidé de fonder leurs réponses concernant l'EIES sur l'examen de la CNEE. L'EIES comprend également des conditions d'attribution du permis.

14 décembre 2016

Cours d'EES à Stockholm

December 2016 - StockholmLors d'un cours d'EES à Stockholm, la CNEE a donné une présentation sur ses activités internationales et a présenté un exemple d'EES. Cet exemple montrait de façon concrète aux participants la façon dont l'EES peut améliorer le développement, sauvegarder l'environnement, favoriser la croissance et réduire les coûts.

Le cours s'est tenu du 21 novembre au 9 décembre à Stockholm, et regroupait 30 participants du Kenya, du Mozambique, du Rwanda, de Tanzanie/Zanzibar et de Zambie. Il fait partie d'un programme plus large de formation en EES, financé par l'Agence SIDA, pour renforcer les capacités en EES dans les organisations des participants.

07 décembre 2016

Évaluation environnementale et sociale pour les forêts d'Afrique Centrale

December 2016 - COMIFACLa CNEE a aidé le Secrétariat pour l'évaluation environnementale en Afrique centrale (SEEAC) à élaborer une Directive sur l'Évaluation environnementale et sociale pour les forêts d'Afrique Centrale. Cette Directive a été adoptée le 29 novembre par le Conseil des Ministres (Ministres de la Gestion Forestière et/ou de l'Environnement) des dix pays membres de la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC). Le Conseil a demandé aux pays membres de transposer cette Directive dans leurs législations nationales.